Carlton de Nice : pas de proxénétisme, mais du social.

Le directeur du Carlton de Nice accusé de proxénétisme adopte une défense « DSK » : il envoyait des prostitués en éclaireuses dans les chambres pour vérifier que les femmes de chambre pouvaient s’y rendre en toute sécurité.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s