Vocabulaire

Après la diffusion de l’image de Copé et Fillon au moment ou une journaliste citait « le spectacle des enfoirés » dans le JT de France 2, Marie Drucker a expliqué qu’il s’agissait d’une « image subliminale ». Il s’agit évidemment d’une erreur de vocabulaire : la technique de l’image subliminale consiste à insérer subrepticement de nouvelles idées dans l’esprit du spectateur, ce qui n’est évidemment pas le cas ici, puisque tout le monde savait déjà que le duel UMP est un spectacle d’enfoirés.
L’UMP elle-même n’est pas en reste pour les erreurs de vocabulaire : rappelons qu’on ne dit pas « la COCOE », mais « la militante du Parti communiste français » (bien qu’on ne voit pas très bien ce qu’elle vient faire au milieu d’une élection interne à l’UMP). De même, on ne dit pas : « la CONARE », mais « la CONNASSE », et d’ailleurs, le jour contre les violences faites aux femmes, on s’abstient d’utiliser ce genre de terme.

Publicités

France 2 invente le reportage deux en un :

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, France 2 a diffusé dans son 20 heures du 25 novembre  le premier reportage deux-en-un, qui comme son nom l’indique permet de traiter deux sujets en même temps : une photo géante de François Fillon et Jean-François Copé a remplacé quelques instant le schéma qui expliquait la provenance des fonds des Restos du Coeur au moment où la journaliste parlait du « spectacle des Enfoirés ». Ce concept innovant permet au spectateur qui suit le reportage sur les Restos de faire l’économie du sujet sur l’UMP. Grâce à France 2, on peut être un homme pressé et se tenir au courant.