Zohra Bitan a-t-elle raison de suggérer aux femmes de rétorquer par une gifle aux comportement machistes des hommes politiques?

Nous avons posé la question à la féministe de la rédaction*, Olympe Roland. Sa réponse est catégorique :

Non, la gifle n’est pas une réaction adaptée. D’abord pour des raisons pratiques : la main qui assène la gifle peut être interceptée au niveau du poignet, surtout si l’homme est plus fort physiquement que son adversaire. Ensuite parce qu’il existe une riposte beaucoup plus efficace et adaptée au fonctionnement psychologique des hommes : le coup de pied, ou mieux, le coup de genou dans les couilles. Efficace, par son caractère inattendu et parce que c’est un geste court et rapide plus difficile à arrêter qu’une gifle, le coup de genou dans les couilles présente aussi l’avantage de s’attaquer au siège de la pensée masculine, ce qui devrait l’homme dans un état d’hébétude qui devrait laisse à sa victime le temps de sortir rapidement de la pièce.

———————————-

* Oui, nous avons UNE féministe à la rédaction. Mais, comme dit le rédac-chef, « les féministes, c’est comme les Auvergnats, quand il y a une, ça va, c’est quand il y a beaucoup que c’est un problème » ** NDLR

** il a dit ça à jeun le réac-chef, il n’était donc pas dans son état normal. Quand il a bu, la petite Olympe, il lui… euh, en fait, oubliez cette note. Personne ne lit les notes de toute façon, encore moins les notes dans les notes…