Le RecycPub : la solution définitive pour désencombrer nos boîtes à lettres

Qui n’ a jamais pesté contre la quantité de dépliants publicitaires dans sa boîte aux lettres? Une start-up française vient de mettre au point une machine révolutionnaire, nommée RecycPub.
La machine se place à côté des boîtes à lettres dans les immeubles collectifs, à la place de la corbeille à papier qui sert habituellement à recueillir les publicités indésirables. Le locataire place les pubs dans la machine comme il le faisait avec la corbeille.
La machine recycle automatiquement le papier, récupère l’encre et réimprime une nouvelle publicité. À la fin de la journée, les boîtes sont vides et une pile de nouvelles publicités attend sous la machine.
« On est sur une vraie bonne nouvelle pour les distributeurs de prospectus qui ont des problèmes de dos, explique un des concepteurs du procédé. Plus besoin pour eux de porter les prospectus, qui attendent en pile sous les machines dans les différents immeubles. Il ne leur reste qu’a les déposer à nouveau dans les boîtes et à vérfier le bon état la machine.» Les habitants profitent également du système, puisque les codes des machines sont vendus aux publicitaires qui envoient par réseau mobile 4G les informations servant à imprimer les nouveaux prospectus. C’est une source de revenus pour les habitants (qui éventuellement peuvent choisir le publicitaire)  et l’ensemble comme moins cher que l’impression classique.

Le Président de TC-Recyc, qui commercialise le RecycPub, nous explique l’origine du procédé : « un jour, j’ai appris que certaines boues d’épurations sont utilisées pour fabriquer de l’engrais, qui sert à faire pousser des légumes, qui, une fois digérés finissent dans les toilettes et sont ainsi le principal ingrédient des boues d’épuration… Nous avons amélioré le procédé: nous recyclons directement la merde pour faire de la merde ».

Publicités